Situation géographique, économique, politique

Situé dans la vallée du fleuve Sénégal (région de Matam), département de Kanel, commune de Dembancane,Verma est limité à l’Est par Dembancane (3km), à l’Ouest par Hadoubéré (2km), au Nord par ,le fleuve (très proche) et la Mauritanie la traversée et au Sud par Bokiladji (7km).Par manque de cadres et de leaders politiques notre village est moins en vue par rapport aux villages voisins. Avec environ 1400 habitants, l’accès à l’éducation ou à la santé reste un problème majeur pour la population, car la majeure partie vit dans le seuil de la pauvreté environ 80%.Le seul atout majeur de ce village reste le fleuve, entouré de marigots et de rivières, mais aussi un vaste étendu de surfaces cultivables et ou irrigable. En effet les seules activités de la population restent les cultures vivrières, l’agriculture, l’élevage et la pêche. Après avoir évalué la situation lamentable dans laquelle vit la population vermoise, nous entant qu’ETUDIANTS, Ouvriers, Immigres et la population elle-même avons décidés de changer la donne tout en espérant une implication de toutes les Autorités et ONG qui convergent vers l’émergence et l’emploi des jeunes. Notre objectif est de bénéficier le maximum d’aides financières, matérielles, morales ou physique afin de servir notre cher Village.

Les Problémes du Villages

Le village est confronté à de multiples problèmes. Parmi ces derniers, nous pouvons citer:

Santé

Au niveau sanitaire : au-delà des problèmes éducatifs, sociaux, environnementaux, le problème sanitaire n’est pas sans doute moins en vue. Mal équipé, n’ayant pas de pharmacie digne de ce nom, y’a pas quoi à se venter. Si l’on pense ne serait-ce-que l’innascibilité à la santé. En effet si la santé est primordiale et le droit de tout le monde, la population vermoise ne s’y voit pas là dans et s’en mord les doigts. Elle est jusqu’ici en quête de ce bien-être sanitaire sans savoir quelle voix il faut suivre. Car l’accès à la santé reste encore très difficile ou presque impossible pour la population si ce n’est sa quasi-totalité. A cela s’ajoute le manque de personnel (Sage-Femme), de matériels, d’ambulance et de pharmacie. Ce qui fait que certains traitements médicaux (soins médicaux) ne peuvent nullement pas être effectué au village. Pour les accouchements des femmes, les opérations, en gros les urgences ; la population est contrainte de faire plusieurs kilomètre pour rallier OUROSSOGUI ou BAKEL. A cela s’ajoute les problèmes routiers avec des routes dégradées et difficiles à parcourir cela justifie le calvaire dans lequel vivent les populations. Par ailleurs, nous voudrions mener ce programme afin d’atténuer certains de ces problèmes en faisant des Dons de sang, des consultations gratuites, des Dons de médicaments , des Dons de moustiquaires sachant que le paludisme qui est l’une des maladies les plus fréquentes et des journées de sensibilisation contre des maladies comme les AVC ,(lutte contre l’insalubrité) sous la direction du médecin Mr Paul SARR. A cette occasion une aide financière, matérielle sera la bienvenue.

Au niveau éducatif : les problèmes se manifestent à première vue et les solutions restent encore vaines. Au niveau de l’élémentaire par exemple, depuis 2009 nous avons constaté que le niveau des élèves a tendance à baisser sans compter le taux d’abandon qui est de plus en plus exponentiel. A qui la faute de part ? et d’autres parts les parents, des classes sans couvertures, manque de matériels scolaires, le manque de communication entre parents d’élevés et enseignants entre. Ce qui fait que l’éducation n’est plus à son niveau. Les élèves après avoir obtenus leur Certificat de Fin d’Etudes Elémentaires commencent à faire le mur ensuite l’abandon avant même la classe de 5ème par conséquent la majeur partie n’atteint même pas la classe de 3ème. Si seulement c’était de leur propre gré, mais d’après nos études et concertation avec certains d’entre eux ; nous avons constaté que les causes de leur abandon sont allées au –delà de notre imagination. Car le village n’ayant pas de collège ni de lycée, les élèves ou du moins certains d’entre eux faisaient quotidiennement une marche de 2 à 3km pour rallier les collèges ou lycées voisins ( Hadoubere et Dembancane). Chose qui n’est pas facile surtout quand la majeur partie n’a qu’entre 12 à 15ans. Sans compter les risques qu’ils encourent : enlèvements, agressions sexuelles, soleil chaud, absence de moyens de transports. Pour ne pas exposer les enfants à d’éventuels dangers, les parents optent alors pour l’abandon. Désolant et triste réalité qui font que chaque année le taux d’abandon hausse de plus en plus et par nos conséquent nos frères et sœurs restent sans avenir certain ; sauf quelque rares chanceux qui viennent à Dakar ou logent dans les villages voisins. Voilà des difficultés dans lesquels vivent nos frères et sœurs de la Franco-Arabe aussi ne sont pas encore reconnu par l’Etat. A cette occasion, nous avions jugé nécessaire qu’avec l’aide financière et matérielle des ONG telles que vous et des autorités, de faire des sensibilisations, des Dons de fournitures, réaménager l’école, lutter contre ce fléau qui de plus en plus gagne du terrain. Enfin mettre fin à la crise scolaire.

Au niveau social : une sensibilisation de masse est prévue, prône l’unicité qui est l’un de nos objectifs fars. Favoriser l’épanouissement de la population, l’insertion et la réinsertion mais aussi faciliter à l’accès à l’information et informer la population.

Espaces géographiques exploitables (ressources naturelles) : Verma est un village qui se situe dans la région de Matam (vallée du fleuve Sénégal), département de Kanel, commune de Dembancane Verma. Enclavé par le fleuve au Nord et des marigots et rivières à l’Est à l’Ouest et au Sud, Verma bénéficie des terres et des cours d’eau très important pour l’agriculture, l’élevage, la pêche et la pisciculture. Faute de financement et de moyens, ces ressources naturelles restent inexploitables sauf quelques une pour les vivres et ne sont utilisées qu’une fois dans l’année (hivernage) ; ce qui d’autre part peut expliquer un taux de chômage exponentiel dans la région. Sachant que ces ressources peuvent être exploitées toute l’année, maintenant nous avons besoin de financement et d’accompagnement afin de mettre en valeurs celles-ci en créant des emplois et booster notre économie (frontalier avec la Mauritanie et le Mali). Amoureux de l’agriculture, un ravitaillement en machines à pompe, de grillages, de semences et d’engrais nous sera d’une aide considérable pour l’accomplissement de notre projet. Et pourra baisser le taux de chômage et converge vers un Sénégal émergent, mais pour cela nous comptons vivement sur votre aimable soutient. Espérant une suite favorable, NOUS VOUS PRIONS D’AGREER NOS SALUTATIONS LES PLUS DISTINGUEES.

Les Acteurs

  • Harouna BARRY : Etudiant et Président du mouvement à DAKAR
  • Oumar SANKHARE : Etudiant et Coordinateur du mouvement
  • Boubacar CISSOKO : Etudiant et Vice Coordinateur du mouvement
  • Djiby SAKHARE : Retraité et Président du mouvement au village
  • Samba NDiol SOUMARE : Chef de village
  • Oumar Sylly SOUMARE : Représentant du chef du village en France
  • Mamadou Sylly SOUMARE : Vice Chef de village
  • Diankame WASSA : Coordinateur du mouvement en France
  • Paul Bouna SARR : Médecin du village
  • Tout
  • Culture

Notre Association

L'association est composé des jeunes du village en collaboration avec les responsables des vieux pour l'échange et une meilleure vision des choses.

Image

Association

Générale

Emsemble pour un Verma meilleur.

Association

Générale

Emsemble pour un Verma meilleur.

Image

Association

Générale

Emsemble pour un Verma meilleur.

Association

Générale

Emsemble pour un Verma meilleur.

Image

Journée

Sensibilisation

La santé avant toute chose.

Journée

Sensibilisation

La santé avant toute chose.

Image
Agriculture
89%
Pêche
58%
Elevage
49%
Consommention
76%
Commerce
64%

Notre Heureux Partenaires

Nos émigrés, monsieur le maire de notre commune et certains hommes poliques

Client

Nous sommes conscients qu'ensemble nous allons y parvenir.

- VERMA pour toujours -
Client

Nous sommes conscients qu'ensemble nous allons y parvenir.

- VERMA pour toujours -
Client

Nous sommes conscients qu'ensemble nous allons y parvenir.

- VERMA pour toujours -

Notre dernière activité

La culture du riz a été le principal objectif da la population en Janvier 2019.

Image
Protection du riz contre les oiseaux

Le moment où la population passe la journée au champs

Image
Protection du riz contre les oiseaux

Le moment où la population passe la journée au champs

Image
La Récolte

Toute la population se mobilise vers les champs, c'est l'entreaide et la solidarité totale

Information pour nos contacts

Pour nous contacter, veuillez choisir ou remplir le formulaire d'envoi de messages.

  • Adresse

    Dakar Sicap MBao

  • Phone

    77.040.49.87 / 77.737.56.68

  • Email

    service.developpement.net@gmail.com

Notre Localisation

Envoi de Message

Votre message a été envoyé avec succes.

Désolé! L'envoi a échoué.

www.000webhost.com